Équipement de grenaillage

Le grenaillage (communément appelé « shot peening ») est une technique consistant à projeter à grande vitesse et en continu (jusqu’à 100 mètres par seconde) des microbilles d’acier, de verre ou de céramique sur la surface d’un objet métallique produisant ainsi une compression sur le métal afin d’en modifier ses propriétés mécaniques, améliorer sa résistance à la fatigue ou simplement pour le former. Sous l’impact des microbilles, qui agissent en quelque sorte comme des marteaux à tête arrondie, le métal modifie sa structure et augmente sa résistance à la fatigue jusqu’à 1000%. Le résultat obtenu varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la nature et la géométrie de la matière à traiter, la nature et la dimension de la grenaille (microbille), le débit et la vitesse d’impact, la direction et le rayon de couverture du jet.

Les secteurs de l’aviation, l’aérospatial et l’automobile ont couramment recours à cette méthode pour corriger les contraintes de traction sur les appareils existants ou pour augmenter la durée de vie de nombreux composants tels que les boîtiers réducteurs, transmission / vilebrequins, ressorts, ailettes de turbine. Les composantes d’entraînement (systèmes d’engrenages) sont également soumises au processus de grenaillage afin d’y induire une contrainte de compression, ce qui réduit considérablement le risque de fissures durant leur fonctionnement.

Il existe deux procédés de projection :

  • La projection pneumatique : la grenaille est alors mélangée à de l’air comprimé, et est projetée par un flexible se terminant par une buse, et l’opérateur vise la pièce à traiter. Le grenaillage pneumatique peut par exemple être fait en cabine à manche. Il présente l’avantage d’être ciblé.
  • La projection mécanique : par exemple dans un système de grenaillage à turbine, une roue tourne à grande vitesse et est alimentée par son centre de média, et la force centrifuge projette la grenaille et forme un rideau traitant les pièces.

Le grenaillage exige une précision absolue et une répétabilité. Ceux-ci sont garantis par un contrôle de procédé spécial, entièrement automatisé avec un robot universel développé par IST. D’autre part, nos systèmes sont conçus pour régler les paramètres de martelage suivants :

  • L’angle d’impact
  • Le temps et le flux de grenaillage
  • La pression de grenaillage (soufflage d’air comprimé)
  • La vitesse des médias sortant de la buse de grenaillage
  • Le degré de surface couverte

Restons en contact!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos promotions mensuelles et nos mises à jour de produits.

S'inscrire